Apparu à la fin du XVIIIe siècle sous le nom du 21, le Blackjack est un jeu d’origine française. Très vite adopté dans les cercles parisiens à l’époque, il est devenu au fil des années le jeu de cartes le plus pratiqué dans les casinos.


Plutôt simple à comprendre, il faut malgré tout bien maitriser ses règles pour éviter certains pièges. Si petits soient ils, ces dernièrs peuvent à la longue augmenter considérablement l’avantage de la banque.


  • 1 : Prendre l'assurance

    Quand le croupier tire un As en première carte, il demande au joueur s’il souhaite prendre une assurance. Ayant peur du Blackjack du dealer, la réponse donnée est parfois positive car en prenant cette assurance, vous êtes remboursés si le croupier tire un 10. Statistiquement, il n’y a 42% de chances que cela arrive. Sur la durée, ce n’est donc pas rentable !

  • 2 : Rester à 12 quand le croupier tire un 2 ou un 3

    Les petites cartes comme le 2, 3, 4, 5 ou 6 du croupier sont appréciées par ses adversaires car elle le poussent à tirer au moins 3 fois et à dépasser 21. Si rester quand un 4, 5 ou 6 est statistiquement un bon choix, les chiffres ne sont pas en votre faveur quand il s’agit du 2 ou du 3. Il faudra donc tirer une nouvelle carte.

  • 3 : Tirer une carte sur une paire de 4 quand le dealer montre un 5 ou un 6

    Comme les chances que le croupier dépasse le 21 sont fortes et que votre main est bonne, les joueurs ont souvent tendance à tirer une seule carte pour assurer. Malgré tout, séparer et doubler la mise est fortement conseillé pour rentabiliser au maximum le coup.

  • 4 : Rester à 16 quand le dealer tire un As

    Quoi que vous fassiez, les probabilités sont contre vous. Les chances de perdre diminuent légèrement lorsqu’il s’agit de tirer une nouvelle carte. Il faut donc tenter !

  • 5 : Séparer une paire de 10

    Ici, il est tentant de séparer pour maximiser vos gains. Pourtant, statistiquement, vous gagnerez plus de fois en gardant votre paire et ses 20 points.

Jeu de probabilité par excellence, le Blackjack ne réserve pas de mauvaises surprises. Si vous adoptez une stratégie de base et que vous vous y tenez, l’avantage de la banque sera réduite à moins de 1%.

Une bonne manière de rester concentré !