Le jeune américain de 24 ans pose fièrement avec le bracelet et ses 7.683 346$ après un run exceptionnel débuté en fin de Day 7.

C’est ce qui s’appelle une victoire écrasante. Premiums en pagaille, bonnes rencontres et une once de chance auront permis à Joseph Mc Keehen (Joe pour les intimes) de marcher sur cette table finale au casino Rio de Las Vegas. Il a tout de même sorti 6 de ses 8 adversaires pour triompher, une première.

Cette TF ne fut pourtant pas la plus excitante de ces dernières années, l’ambiance y régnant étant plutôt calme et tendue. D’un côté, nous avons rapidement perdu les deux joyeux lurons de l’évènement avec les éliminations de l’Italien Federico Buterroni et du belge Pierre Neuville respectivement en 8e et 7e place, ce qui peut expliquer ce manque d’engouement dans les gradins.


Les derniers retours des spectateurs et téléspectateurs sont quand même plutôt négatif concernant la façon d’organiser cet évènement. Beaucoup s’interrogent sur la pause de 4 mois qui change quand même la donne. La longueur des prises de décisions des joueurs est également mise en cause. En effet, regarder la TF de bout en bout en replay peut être considéré comme un fardeau. On a l’impression de voir 5 mains par heure. Si vous voulez essayer de vous lancer, voici la première partie de la TF (vous trouvez les suivantes facilement) :



En tout cas, pour en revenir au jeu, grindant pot sur pot et montant un stack conséquent dès le départ, personne n’a pu arrêter Joe qui possédait déjà près de 40% des jetons avant la reprise.
L’ancien champion du monde du jeu Risk succède au Suédois Martin Jacobson, qui avait impressionné l’année passée en étant descendu à 7BB avant de brandir le bracelet.
Un peu moins bien doté que l’an dernier (7.7M$ pour le vainqueur contre 10M$ en 2014), le tournoi aura quand même permis à Neil Blumenfield, 3e, et au runner-up Joshua Beckley d’encaisser 3.4M$ et 4.5M$. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le classement juste en dessous :

1- Joe McKeehen (Etats-Unis) - 7 683 346 $
2- Joshua Beckley (Etats-Unis) - 4 470 896 $
3- Neil Blumenfield (Etats-Unis) - 3 398 298 $
4- Max Steinbeg (Etats-Unis) - 2 615 361 $
5- Zvi Stern (Israël) - 1 911 423 $
6- Thomas Cannuli (Etats-Unis) - 1 426 283 $
7- Pierre Neuville (Belgique) - 1 203 293 $
8- Federico Butteroni (Italie) - 1 097 056 $
9- Patrick Chan (Etats-Unis) - 1 001 020 $

Vainqueur sur un flip plutôt classique, 44 pour Beckley contre A10o pour Mc Keehen, ce dernier trouvant un 10 floppé, le heads-up n’aura duré que 13 mains.
P
remier titre WSOP pour le jeune homme qui avait échoué en finale l’an dernier dans l’épreuve du Monster Stack, contre notre compatriote Hugo Pingray.

Bravo à lui pour la maitrise dont il a fait preuve tout au long de l’épreuve. Gageons qu’il saura faire bon usage de ce sacret paquet d’argent.


RDV l’année prochaine !